Conseil de classe pour les maisons du luxe en Chine

C’est la rentrée scolaire, ça y est… Même si le temps nous prête à la flânerie, la réalité est bien plus dure. C’est la rentrée pour mon blog aussi. J’avoue, j’ai eu une longue absence… Mais je compte bien me rattraper. Pour cela, je vais essayer d’écrire un ou deux articles par semaine. Après sachez que si je suis occupé, c’est que mon projet avance bien !

Rentrée des classes oblige, je vais rester dans le thème et vous parler de quelque chose de plutôt amusant :

Screen-Shot-2018-09-07-at-3.31.02-PM-1240x961
sources Jiaobanbang @WeChat

Si dans le monde entier, les élèves s’accordent à travailler pour avoir des bonnes notes (ou pas), il faut savoir qu’en Chine, les étudiants se voient attribuer leur siège en fonction de leurs résultats scolaires. Cela permet, en un clin d’œil, de visualiser la « hiérarchie du succès » de la classe.

Se basant la dessus, le blogueur mode chinois Jiaobanbang a dessiné « le schéma de classe » qui hiérarchiserait les marques de luxe en Chine comme si elles étaient de simples écoliers.

Pour cela il s’est basé sur les résultats des maisons, les principaux événements ainsi que l’importance des « tuteurs » que sont les directeurs artistiques des marques durant ce semestre. Prêt pour le conseil de classe ? c’est partie.

Les premiers de la classe

Une fois de plus la compétition a été rude entre les étudiants. Louis Vuitton reste major de promo ce semestre, mais subit la pression de ses camarades. Reste à savoir si son nouveau tuteur Virgile Abloh sera à la hauteur pour l’aider à se maintenir à la tête du classement.

GUCCI, l’élève le plus populaire de la classe n’est pas loin de détrôner son camarade. Même si la croissance de ses notes (comprendre revenus) a ralenti se semestre, il ne fait aucun doute que s’il continue ainsi il pourrait bientôt prendre la tête de classe.

Leur camarade Hermès cravache pour rattraper son retard. L’ouverture de sa 25eme boutiques chinoises le 6 septembre prouve clairement qu’il a sa place dans le top de la classe, surtout lorsque l’on voit le travail qu’il a effectué avec son petit frère SHANG XIA.

Terminons cette tête de classe par une mention spéciale pour Dior. Ce semestre il a excellé dans ses cours de haute couture en récupérant Kim Jones, l’ancien tuteur de Louis.

Le retour des fortes têtes

Fendi s’est enfin démarqué ce semestre lors de son partiel de publicité cela lui permet d’enfin dépasser la moyenne. Son ami italien Bottega Veneta suit son sillage en essayant d’effacer son étiquette de dernier de la classe dans cette matière. On a souligné son investissement dans le travail lors de sa nouvelle campagne en collaborant avec le chanteur Jackson Yee. Le chanteur a une forte influence sur les centinnials, à suivre pour voir si cette stratégie sera profitable à Bottega lors du prochain semestre…

Ils se sont démarqués

Chanel est une élève discrète et constante qui travaille bien. Extrêmement bien même d’après son tuteur Karl Lagerfeld qui a dévoilé son excellent carnet de notes pour les collections à venir ! Bvlgari aussi enchaine les bonnes notes notamment en cours de stratégie : son partenariat avec la chaine hôtelière Marriot porte ses fruits. Bravo continuez !

A l’inverse des autres Supreme ne s’était jamais trop projeté dans cette classe. Au départ il l’a jugée trop prestigieuse pour lui, n’y trouvant pas sa place. Pourtant son ami Louis Vuitton ainsi que le groupe Carlyle (fond d’investissement) ont beaucoup cru en son potentiel artistique. Aujourd’hui on voit son logo partout, et ses projets de groupe avec Rimowa et Tag Heuer lui valent une belle place dans cette classe. Félicitation !

Avertissements ce trimestre !!

Balenciaga semble avoir pris la confiance. Certes il a de bonnes idées mais son style est trop facilement copié. Et son accrochage avec son professeur de chinois lors du voyage de classe à Paris n’arrange pas son image… Même si son tuteur Demma Gvasalia a déclaré que tout aller bien et qu’il ne fallait pas douter de ses compétences, il est dans son intérêt qu’il se ressaisisse vite…

Même conseil pour Prada que l’on ne voit même plus venir en court. Il préfère jouer avec la bourse soit, mais il est difficile de savoir s’il veut des bonnes notes ou non…

Pour terminer, les derniers de la classe sont les inséparables Victoria (’s Secret) et Zara. Victoria préfère organiser des grandes fêtes que travailler, mais c’est au détriment de ses notes. Quant à Zara, il ne fait que copier sur ses camarades… le redoublement et l’avertissement seront inéluctables s’il n’y a pas de progrès concrets. Ressaisissez-vous !

Ici se termine le conseil de classe. Êtes vous d’accord avec ces appréciations, n’hésitez pas à me le dire en commentaire. Nous, on se revoit au prochain semestre. 😉

Sources :

https://jingdaily.com/chinese-classroom-brand-2/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close