TOP5 des tendances de la communication d’entreprise en 2022

            Les entreprises ne peuvent désormais plus faire l’impasse sur une communication afin de se faire connaître. Depuis bien des années, le bouche-à-oreille ne suffit plus et il leur faut sans cesse se réinventer. La vitesse à laquelle évolue notre société, l’avènement des réseaux sociaux et d’une consommation toujours plus massive pousse les entreprises à devoir se démarquer en termes de communication. Mais alors, quels sont ces enjeux pour 2022 et comment faire en sorte d’adapter au mieux sa stratégie de communication pour l’année à venir ?  

1. La communication « No Bullshit » 

            Traduisez, « pas de baratin ». La transparence devient un argument de communication essentiel. Aujourd’hui, 75% des 18-24 ans disent avoir reçu une éducation visant à les sensibiliser à une consommation plus responsable. Désormais, les marques n’hésitent plus à ouvrir leurs usines, créer des plateformes dédiées à la traçabilité et au cycle de vie des produits. L’objectif ? La cohérence entre le discours et les engagements, du début à la fin.

Le groupe Danone a intégré cette stratégie en proposant aux consommateurs de visiter les usines. Cette transparence a fait l’objet d’un spot publicitaire pour leur marque de nourriture infantile ou encore la création d’une plateforme incitant les parents et les enfants à venir découvrir la fabrication des produits.

            A Périgny, l’usine Léa Nature ouvre ses jardins à des petits groupes de visiteurs. Les visiteurs peuvent déambuler au sein des jardins et découvrir certaines plantes utilisées par la marque dans la fabrication de ses produits. Il est également possible pour des groupes de découvrir les zones de production du site lors d’une visite de deux heures.  Un moyen pour l’entreprise de communiquer sur ses valeurs et sa démarche environnementale.

2. Créer de la valeur durable et communiquer dessus 

Alors que de nombreuses entreprises voient le développement durable comme un coût, Hart et Milstein (à l’origine de la création du cadre de la valeur durable) suggèrent que d’un point de vue commercial, il peut en fait aider les entreprises à créer de la valeur tout en abordant les défis urgents auxquels les entreprises font face.

  • Engager les collaborateurs à trouver les moyens de réduire les déchets et utiliser des ressources plus efficacement peut permettre de réduire de façon radicale les coûts et les risques tout en stimulant les employés.
  • Une entreprise peut interagir avec la chaîne de valeur afin de développer une gestion responsable des produits et services et augmenter leur durée de vie ainsi que leur valeur. Cela permet d’améliorer la réputation et la légitimité de l’entreprise et par conséquent, permet de créer de la valeur.
  • Le développement durable permet d’adopter un nouveau regard qui peut aider à stimuler l’innovation et à repositionner l’entreprise en l’aidant à développer les compétences internes en développement durable ainsi que d’identifier les nouveaux clients, produits et services qui seront nécessaires dans une société aux ressources limitées.
  • En traçant la trajectoire à suivre à l’avenir et en communiquant sa vision d’un monde durable une entreprise peut définir sa propre vision durable et ainsi stimuler l’imagination concurrentielle tout en donnant des directives sur la définition des priorités. Cela peut permettre de répondre à des besoins non satisfaits et identifier de nouveaux marchés mal ou non desservis.
The sustainable value framework
Cadre de la valeur durable par Hart et Milstein

3. Avoir une approche data au sein de votre entreprise

La data intervient au sein de l’entreprise comme un outil de communication indispensable permettant de consolider la relation client en adressant le bon message à la bonne personne. Mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

  • Utiliser les données collectées permet de faciliter l’accès ainsi que l’usage d’une information.
  • Traiter les données en continu afin d’avoir constamment une information à jour.
  • Considérer que la visualisation fait partie intégrante de l’analyse et est un levier fort de compréhension des procédés et de fiabilisation de la qualité de la donnée.
  • Utiliser des outils d’analyse adaptés aux usages et leviers d’amélioration visés.
  • Ne pas sous-estimer le suivi de la mise en œuvre des actions dans le processus. Car ce sont elles qui vont permettre d’obtenir des gains concrets.

La data vient nourrir la stratégie client, elle permet de l’identifier et de pouvoir projeter les services à mettre en place.

4. Une communication inclusive et expérientielle

a. La communication inclusive

La communication inclusive, qu’est-ce donc ? C’est un type de communication visant à n’exclure personne afin que chaque destinataire de la communication se sente inclus. Voici trois clés pour y parvenir :

Utiliser l’écriture inclusive :

Ne pas hésiter à féminiser des noms, utiliser des mots neutres ou du pluriel. C’est une discussion très actuelle, pensez à la querelle sur le pronom neutre « iel ». Pourquoi pas essayer de se démarquer en l’utilisant.

L’accessibilité numérique

En mettant des sous-titres, des bons contrastes pour la rédaction web. Les personnes porteuses de handicap doivent pouvoir avoir accès facilement à vos contenus.

Enfin, opter pour des supports non stéréotypés.

b. La communication expérientielle

La communication expérientielle correspond à l’ensemble des moyens mis en œuvre afin de permettre un échange entre une entreprise et son public. Elle s’oppose à la communication passive. Le public devient à la fois décisionnaire et acteur des avancées de l’entreprise. Le message doit avoir un « pourquoi ». Quel est l’objectif de cette communication ? Que cherche-t-on à travers cette communication ? Informer ? Amuser ? Faire découvrir ? Seulement après cette étape, vient le choix du support de communication. Une expérience sensorielle, ouïe, odorat, vue, toucher. Tant de possibilités s’offrent à vous afin de faire entrer le public en immersion dans l’univers de l’entreprise. Enfin, quoi de mieux que de faire perdurer l’expérience et de maintenir le contact avec le public. 

5. La communication interne au service des entreprises

La communication influe sur l’engagement des clients et des collaborateurs. Que ce soit pour trouver des fonds afin de développer des projets ou tout simplement gonfler son portefeuille client, définit une bonne stratégie de communication est essentielle et très efficace lorsque celle-ci est bien menée mais surtout, bien adaptée à l’entreprise. D’où l’importance d’une communication en entreprise, c’est-à-dire au sein même de l’entreprise.

On distingue trois types de communication interne en entreprise :

  • La communication verticale vers le bas (des dirigeants aux salariés)
  • La communication verticale vers le haut (faire remonter les informations importantes à la direction. On peut considérer le service après-vente comme une forme de communication vers le haut).
  • La communication horizontale (elle place tout le monde sur le même plan et efface le système de hiérarchie.)

Ainsi, la communication en entreprise permet de s’assurer la bonne circulation d’un message concernant un projet à tous les niveaux. Pour cela, il est possible de faire appel à une agence de communication telle que nous afin d’établir un système d’information efficace et qui saura comment former les employés à son utilisation.  

            En définitive, la communication pour 2022 se veut transparente, durable mais surtout, responsable à la fois en interne qu’en externe.

Estelle BERGEON x Baptiste DUPUY

Bandeau baptiste dream estelle Bergeon

Laisser un commentaire

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close