Roland Garros : un siècle de rêves

Nous arrivons à la fin des internationaux de France de Tennis. Après avoir fait vibrer les fans de Tennis pendant 2 semaines, la final se déroulera dans quelques minutes. L’occasion de revenir sur l’origine de ce tournois.

e3dca12a3e78f24073c0384cd00fce77eb040f59_-gil-de-kermadec-fft-central--rg-1953bis
Source rolandgarros.com

L’histoire commence en 1891 lors de la création des « championnats de France sur terre battue ». Tous les joueurs inscrits peuvent participer et joue en alternance au stade français, au parc de Saint-Cloud, au Racing Club de France.

En 1925, l’épreuve voit plus grand et accepte les joueurs étrangers. Les « internationaux de France » sont nés. Cette époque voit des légendes naître :

suzanne
La « divine » Suzanne Lenglen

Suzanne Lenglen gagne 6 fois ces internationaux de France entre 1920 et 1926. Avec ses 241 titres, une série de 181 victoires consécutives et 98% des matches gagnés, la droitière fut la première grande star du tennis féminin. En 1997 son nom sera donné au court secondaire de Roland Garros.

Les mousquetaires
Les mousquetaires de Roland Garros

Chez les hommes, Henri Cochet, René Lacoste, Jean Borotra et Jacques Brugnon, deviennent les célèbres « mousquetaires » du tournois en cumulant 10 titres en simple entre 1922 et 1932. C’est leur victoire en coupe Davis en 1927 qui entraîne la construction d’un state dédié à la défense de ce titre : il portera le nom de Roland Garros, le pilote pionnier de l’aviation qui à disparu il y a tout juste un siècle durant la première guerre mondiale. Un hommage sera rendu avant le début de la final aujourd’hui : La flamme du soldat inconnu sera déplacée à Roland Garros pour lui rendre un hommage national.

Le tournois évolue constamment et prend de l’ampleur chaque année. En 1979 il connait une première extension passant de 5 à 10 courts. Il en a connu deux autres en 1986 et 1994 pour arriver à 20 courts dont les deux centraux : Le Philippe-Chatrier et le Suzanne-Lenglen où ce sont écrit de nombreuses légendes.

DSC_2364.JPG
Le court Suzanne Lenglen @baptistedream2018

Les derniers français qui ont eu la chance de remporter ce tournois du grand chelem sont Françoise Dürr en 1967, Yannick Noah pour les hommes en 1983 et Mary Pierce en 2000. Laissant la place à un vent venu d’Espagne depuis 1990, Arantxa Sanchez, Sergi Bruguera, Carlos Moya, Albert Costa et Juan Carlos Ferrero ouvrent la voie à l’ouragan « Rafa ». Avec ses 10 titres gagnés entre 2005 et 2017, Rafael Nadal repousse les limites de l’excellence à Roland Garros. Il jouera dans moins d’une heure aujourd’hui pour tenter de remporter son 11eme titre aux internationaux de France de tennis face à l’autrichien Dominic Thiem. Un pronostic pour cette final ?

vuitton
Isabelle Huppert et la coupe Suzanne Lenglen habillées par Vuitton instagram @rolandgarros
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close